Photo Claude HEYM
Photo Claude HEYM
 

CAPACITÉ ET PASSAGE AU FEU

 

Vous aurez remarqué que je n'ai employé jusqu'ici que le mot « tonneau », terme général qui désigne des volumes variés ayant chacun un nom correspondant à sa capacité. Le tonnelier doit se montrer pointilleux à ce sujet, car il lui faut être capable non seulement de fabriquer de bons tonneaux étanches, mais aussi de leur donner une capacité précise et durable.

En outre, il existe des tonneaux minces et des épais. Les douves des premiers ont moins de 4 cm d'épaisseur, celles des seconds étant beaucoup plus fortes. Ces deux facteurs longueur et épaisseur des douves ont donné lieu à différentes façons de cintrer celles-ci pour obtenir la forme bombée du tonneau. L'artisan mouille copieusement les douves, puis place le tonneau au-dessus d'un feu de copeaux pour que le bois s'assouplisse et se cintre convenablement. Les tonneaux plus épais sont mis dans une étuve ou plongés dans l'eau bouil­lante dans le même but.

Quelle que soit la préparation, le cintrage est un moment spec­taculaire accompagné de coups de marteau, de vapeur et de fumée. Plus cela prend de temps, plus il est difficile de cintrer le bois qui se refroidit: On ajuste au marteau un gros anneau renforcé qui vient ceinturer la partie du tonneau encore déployée, puis un plus petit que l'on fait descendre jusqu'à ce que le premier tombe de lui-même. On retourne ensuite le tonneau, partie déployée en haut, et on le receinture avec l'anneau renforcé que. l'on martelle pour qu'il descende en resserrant les douves et que l'on puisse enfin passer un cercle plus petit pour les maintenir.

 

MONTAGE DES FONDS ET FINITION

 

C'est lors du montage des fonds, dans des rainures creusées aux extrémités de la face interne du tonneau, et de la finition de celui-ci que l'artisan emploie la plupart de ses outils spéciaux. Chaque phase de cette cérémonie a son nom.

Le tonnelier m'a montré comment on écaboche en taillant un chanfrein en haut et en bas des douves avec un petit asseau ; comment on égalise leurs extrémités avec le rabot de tête; comment on aplanit leur face interne avec un rabot perpendiculaire appelé stockholm; comment on creuse les rainures avec le jabloir quia deux lames, le faucon et la lance.

Il m'a révélé un autre secret en me montrant comment on vérifie la capacité du tonneau avec un simple compas appelé les diagonales avant de creuser la seconde rainure. Il peut réajuster la contenance en modifiant la position des rainures.

Les fonds sont soigneusement façonnés. Ils se composent de planches de chêne chevillées ensemble et de jonc garnissant les joints. Traditionnellement, les planches sont dégrossies à la doloire ou découpées à la scie à chantourner, puis aplanies au rabot.

Le tonneau est fini quand on l'a passé au racloir et au grattoir (rabots à lame concave), puis que les cercles définitifs ont été préparés et montés.

 

 LA BOISSELLERIE

 

La boissellerie est une branche de la tonnellerie qui recouvre la fabrication des récipients étanches en bois, cerclés de fer ou de cuivre, pour les liquides autres que l'alcool, le vin ou la bière.

Les fermes avaient aussi le leur dans lequel un garçon d'annexe vaquait à ses occupations. Il y avait toujours un petit seau accroché au mur, qui servait dans toutes sortes de cir­constances exigeant un récipient à eau, mais ne pouvait bien sûr être mis sur le feu. Les baquets en bois munis d'une anse de chanvre étaient communément utilisés ; vous pouviez en trouver un sur la margelle du puits.

La laiterie familiale avait sa baratte. On emportait la crème et on la laissait surir un peu avant de la baratter. Le plus vieux modèle de baratte est la baratte à tampon. Le bâton qui dépasse est muni, en bas, d'un piston que l'on fait monter et descendre. Toutefois, la meilleure baratte est de loin la baratte rotative. C'est un très bel objet, qui représente peut-être le summum de l'art du boisselier.

Ne sous-estimons pas les tonneaux en bois. Ce sont des chefs-d'oeuvre d'artisanat et des objets de grande beauté.

 

 

John SEYMOUR

 

 

 

 

Les outils du tonnelier 

 

Dans la tonnellerie moderne, la recherche de l'efficacité maximum a suscité la création d'outils puissants facilitant le travail du tonnelier comme, par exemple, des mâchoires mécaniques qui placent en force les cercles sur les tonneaux. Mais de tels appareils ultramodernes ne peuvent pas vraiment remplacer l'outillage traditionnel représenté ci-dessous.

Les outils de coupe se caractérisent par leurs lames et leurs corps incurvés qui épousent les formes des tonneaux.

Les manches courts des outils à tête massive tels que l'asseau ou la doloire sont aussi très particuliers.

Ils sont conçus pour qu'on puisse les manier d'une seule main, l'autre restant libre pour tenir le tonneau que l'on façonne. Il y aurait peu de place pour le maniement d'outils à long manche.

L'artisan garde toujours le marteau et la châsse à portée de main. La plupart des tonneliers fabriquent leur propre châsse, cet outil en forme de coin qui comporte une rainure dans laquelle ils engagent le bord du cercle quand ils enfoncent celui-ci au marteau sur le tonneau. On peut trouver des châsses sans rainure, mais il s'agit alors d'anciens outils employés quand on utilisait des cercles en frêne.

 

 

Photo de Claude HEYM

 

Notre devise:

 

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

Pour nous trouver

 

 

Association

Le Vieil Erstein

Un rund um's Kanton

 

Adresse

1, Place de l'

Hôtel de Ville

67150 - Erstein

 

06 86 56 40 68

 

 

Association

pour la préservation

et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

.

Devenir membre

Vous souhaitez

devenir membre ?

C'est très simple : utilisez

notre formulaire de contact

pour obtenir davantage

d'informations. 

Nous serions ravis de pouvoir

vous souhaiter très bientôt

la bienvenue dans notre

association.

Nous vous attendons

avec impatience !

 

 

Ce site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

 

 

 

déja

visiteurs

 

 

 

 

Communiqués

 

L'Assemblée générale ordinaire de l'exercice 2016 a eu lieu le

17 Mars 2017

à 20hoo

à la Salle Hanfroest

(près du stade)

 

Nous avons un nouveau Président

Guy HANSEN

 

 

 

ooOoo

 

 

Participation aux

Journées Européennes du Patrimoine

les 16 et 17 Septembre 2017

à Erstein

 

 

ooOoo

 

 

 

L'association a le plaisir de vous révéler qu'au courant de l'année 2017 elle va éditer un livre qui fait suite et finalise notre exposition "Mémoires du mondre agricole  d'Erstein" de 2014.

 

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce projet et de la probable souscription qui va être annoncée et lancée lors de  notre AG.

 

La date de parution est prévue pour les journées du patrimoine

 

 

 

ooOoo

 

 

Projets de la

nouvelle équipe

 

 

Un projet d'exposition à l'Etapenstall est à l'étude pour la saison 2018-2019 Le thème serait en relation avec la conception de la maison à colombage

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de refonte de notre site internet est en cours de réflexion et débouchera sur une nouvelle proposition au courant  2018

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de permanence mensuelle est à l'étude dans le but de rendre notre équipe dirigeante plus proche de la base et, par la même, de créer une nouvelle synergie.

 

 

ooOoo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Stop limite

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Vieil Erstein - Ersteiner Flecken