Photo Claude HEYM
Photo Claude HEYM
 

 

Des nouvelles de Sébastien ROHMER

 

 

 

 

 

DNA – Mardi 23 Juillet 2013 - page 18

 

ESCHAU - Patrimoine local


Atelier torchis

 

Avec le retour des beaux jours, Sébastien Rohmer, sa famille et ses amis ont pu débuter la fabrication et la pose du torchis.

 

Le jeune Escovien s'est lancé à l'automne dernier dans la restauration de la maison alsacienne de son grand-père maternel et de son arrière-grand-père. La construction de cette bâtisse à colombage remonterait à 1786.

 

Au fur et à mesure que le chantier avançait, l'idée d'une restauration à l'aide des techniques d'antan a fait son chemin. Sébastien Rohmer n'a pas hésité à se lancer dans des recherches historiques. « On a fouillé dans les photos anciennes pour retrouver l'aspect de la maison d'origine. Du coup, on s'est replongé dans l'histoire de la famille...»

 

Après avoir changé les poutres sablières, refait les fondations, la fine équipe enroule des boudins de torchis autour des palançons (lattes) pour former des panneaux de terre, nommés miroirs. Il faut deux heures pour réaliser un panneau en torchis. À noter que celui-ci se pose en été car la phase de séchage dure plusieurs mois. R

 

 

.

 

DNA – Mardi 23 Juillet 2013 - page 40

 

ESCHAU - Patrimoine local

 


 

 

De la patience pour maintenir la tradition

 

Avec l'aide de la famille, d'amis et des conseillers municipaux, Sébastien Rohmer s'attelle à redonner vie à la maison alsacienne familiale, située à Eschau, tout près du jardin monastique. Une tâche qui requiert de la patience.

 

Son objectif ?

Restaurer lamaison de son arrière-grand-père, dont la construction remonterait à 1786 selon le poteau cornier. Son grand-père maternel y a également vécu.

« Un type de rénovation économique »

 

Il y a quelques jours, avant de démarrer l'atelier torchis, Sébastien Rohmer a donné des consignes et réparti les tâches entre sa soeur Adeline, Victor et Jérôme, deux amis venus l'aider ce jour-là. « Il y a des amis que j'avais perdus de vue, de l'époque des conscrits aussi, et qui viennent pour m'aider », s'enthousiasme-til. Et Victor de préciser : « Au lieu d'être devant l'ordinateur, je viens faire cette activité saine. Je ne comprends toujours pas pourquoi il fait ça, mais... C'est aussi la tradition que l'on sauvegarde. »

 

Au début, Sébastien Rohmer voulait faire une rénovation classique, mais au fur et à mesure de l'avancée des travaux, il a découvert des poutres pourries et des niveaux de sol différents : « Quitte à rénover, autant restaurer la maison avec du matériel d'époque. Ma compagne et d'autres personnes m'ont encouragé à aller dans ce sens. D'autres m'ont pris pour un fou... Puis, j'ai constaté que ce type de rénovation était économique : je peux avoir la paille par mon père qui est exploitant agricole et j'ai récupéré de la terre de décaissement auprès d'une société », explique-t-il.

 

Côté technique, il a d'abord fallu changer les poutres sablières (au niveau du sol), soit les deux tiers des poteaux car le bois était pourri, attaqué par l'eau et les vers. Ensuite, il a fallu refaire les fondations.

 

Maintenant, c'est la phase de la pose du torchis. Des boudins de torchis sont enroulés autour des palançons – lattes pour former des panneaux de terre, nommés miroirs.

 

Il faut deux heures pour réaliser un panneau en torchis et celui-ci se pose en été car plusieurs mois sont nécessaires pour sécher. Parfois, on voit un grain de blé germer dans le mur... !

 

Il faudra compter tout de même quatre à cinq ans de travaux pour tout restaurer. Si les parents de Sébastien le trouvent courageux de se lancer dans un chantier aussi long, son grand-père maternel est heureux de le voir œuvrer à la maison dans laquelle il est né.

 

Sébastien indique songeur : « Cette rénovation, c'est aussi un travail de recherche historique. On a fouillé dans les photos anciennes pour retrouver l'aspect de la maison d'origine. Du coup, on s'est replongé dans l'histoire de la famille...

» « Des personnes et des voisins s'arrêtent pour questionner et échanger, cela deviendra peut être une nouvelle forme de tourisme », plaisante Victor.

 

À n'en pas douter, ces échanges et cette entraide ont permis de tisser des liens. « À l'époque, les maisons se construisaient en famille », rappelle Sébastien Rohmer.

 

CH. B.


 

 


Photo de Claude HEYM

 

Notre devise:

 

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

Pour nous trouver

 

 

Association

Le Vieil Erstein

Un rund um's Kanton

 

Adresse

1, Place de l'

Hôtel de Ville

67150 - Erstein

 

06 86 56 40 68

 

 

Association

pour la préservation

et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

.

Devenir membre

Vous souhaitez

devenir membre ?

C'est très simple : utilisez

notre formulaire de contact

pour obtenir davantage

d'informations. 

Nous serions ravis de pouvoir

vous souhaiter très bientôt

la bienvenue dans notre

association.

Nous vous attendons

avec impatience !

 

 

Ce site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

 

 

 

déja

visiteurs

 

 

 

 

Communiqués

 

L'Assemblée générale ordinaire de l'exercice 2016 a eu lieu le

17 Mars 2017

à 20hoo

à la Salle Hanfroest

(près du stade)

 

Nous avons un nouveau Président

Guy HANSEN

 

 

 

ooOoo

 

 

Participation aux

Journées Européennes du Patrimoine

les 16 et 17 Septembre 2017

à Erstein

 

 

ooOoo

 

 

 

L'association a le plaisir de vous révéler qu'au courant de l'année 2017 elle va éditer un livre qui fait suite et finalise notre exposition "Mémoires du mondre agricole  d'Erstein" de 2014.

 

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce projet et de la probable souscription qui va être annoncée et lancée lors de  notre AG.

 

La date de parution est prévue pour les journées du patrimoine

 

 

 

ooOoo

 

 

Projets de la

nouvelle équipe

 

 

Un projet d'exposition à l'Etapenstall est à l'étude pour la saison 2018-2019 Le thème serait en relation avec la conception de la maison à colombage

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de refonte de notre site internet est en cours de réflexion et débouchera sur une nouvelle proposition au courant  2018

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de permanence mensuelle est à l'étude dans le but de rendre notre équipe dirigeante plus proche de la base et, par la même, de créer une nouvelle synergie.

 

 

ooOoo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Stop limite

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Vieil Erstein - Ersteiner Flecken