Photo Claude HEYM
Photo Claude HEYM
 

 

Sous les Empereurs du Saint Empire Romain Germanique (de 800 à 1190)

 

.

817  Erstein fit son entrée dans

l'histoire grâce à un parchemin

où Louis le Débonnaire (fils de

Charlemagne) cède la Villa

Ehrenstein à son fils Lothaire.

L'empereur Lothaire 1er.....(Photo Wikipedia)

821  Lothaire fit don de la villa à son épouse

Irmengard fille du Duc d'ALSACE Hugues III,

comme cadeau d' d'épousailles. Irmengard

y fit construire en 849 un couvent pour

l'éducation de jeunes filles nobles.

Ce couvent existera jusqu'en 1433.

 

849  Lors de la donation il est

question de la

« marche » d'Erstein. L'administration de cette ébauche de commune a dû se trouver à l'époque dans l'actuelle rue Rebmatt Au moment de la création du couvent la propriété royale se divise en propriété du couvent et bien impérial.



Exemple de "Villa" carolingienne......... (extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

Ce dernier est à la disposition du comte du pays et sur ce bien est élevé la « palais » royal qui a accueilli au X ème et au Xl ème siècle les rois germaniques et leur suite. Un certain nombre de serfs font partie du couvent et cultivent les terres du couvent ou bien travaillent dans l'administration du couvent.

 

(Municipalité d'Erstein - PLU)

L'agglomération s'étendait à l'époque dans le centre de la ville actuelle au voisinage du couvent et de l'église paroissiale. Le quartier du «village » (Dorf) était exclu, de même que le quartier Nord (« der Niedere Flecken ») Le fossé de la ville entourait ce centre jusqu' après la guerre de 1939-45.

850  Autorisation par le pape Léon IV de l'édification de l'Abbaye d'Erstein.

Le souverain pontife confie à la nouvelle abbaye les reliques de Cécile, jusqu'à là conservées à Rome. Irmengarde révérait particulièrement Sainte-Cécile d'où l'église monastique dédiée à Sainte Marie et Sainte Cécile.

 

870  Traité de Meersen - Rattachement d'Erstein au Saint Empire Romain

Germanique sous le nom de Erenstein. Elle restera sous dominance allemande jusqu'en en 1648.

 

Esquisse ayant servie à la conception de la fresque de la filature. (Archives municipales)

953  L'empereur Othon 1er dit le Grand (935-973) tient une diète à Erstein.

Il est accompagné de sa mère (Sainte Mathilde), sa belle-mère Berthe (reine de Bourgogne) venue rendre visite à sa fille Adélaïde.

 

975  L'empereur Othon II visite plusieurs fois la 'Ville au cours de son règne.

L'empereur fête Noël à Erstein où il reste jusqu'à la mi-janvier.

1006 L'empereur Henri II séjourne à Erstein.

 

1042 L'empereur Henri III séjourne à Erstein. Un an plus tard, il épousera

Agnès du POITOU. Avec lui va s'éteindre la maison royale de Saxe et s'arrêteront les visites régulières des Empereurs à Erstein.

Offre d'emploi "Spéciale Croisades"............. (extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet 1153 

Frédéric Ier de HOHENSTAUFEN, dit Frédéric Barberousse (en allemand: Friedrich I., Barbarossa, 1122 – 10 juin 1190) est de passage à Erstein. Il y fit de courtes étapes plusieurs fois par la suite pour aller mener ses guerres en Italie. La dernière fois qu'il passa se fut pour aller rencontrer en 1189 Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion et de partir ensemble pour la troisième croisade dont il ne reviendra pas.. 

1162 Dans un contrat on mentionne comme témoins: Hesso

et son frère Cuno «priores » (administrateurs) de Erstheim, nous ignorons leurs pouvoirs et leurs droits.

 

 

Sous les Landgraves de WERD (de 1191 à 1360)

 

1191 L'empereur Henri IV fait don de la Ville à l' Evêque de

Strasbourg, Conrad, Comte de LICHTENBERG mais dès 1192, il doit le reprendre, car il n'avait pas le droit d'aliéner, sans contrepartie, des biens d'empire.



Sigebert de Werd, Landgrave de Basse-Alsace

1191 Les « administrateurs » du couvent ayant mal géré les biens, les

relations entre le couvent et le bourg devinrent impossibles. L'empereur Henri IV attribua au landgrave de Basse-Alsace, Sigisbert de WERD, avec le landgraviat, le bourg d'Erstein. Le fief mouvant de l'Empire a Erstein comprenait le bourg de nombreux biens dans (le ban d'Erstein, qui plus tard furent cités comme faisant partie de la cour domaniale du landgrave et les droits de pêche sur l'lll, d'Erstein jusqu'à Wibolsheim. Pour protéger ces droits l'ancien « palais» fut transformé et refait. Erstein obtint les privilèges et le titre de ville.

De gueules à la bande d'argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même.

Le blason du Bas-Rhin se rattache étroitement à l'histoire de la Basse-Alsace. Il apparaît pour la première fois en 1262 sur un sceau des comtes de Werd, originaires de Woerth près d'Erstein, qui étaient devenus landgraves de la Basse-Alsace en 1156.

1262 Sous l'empereur Adolph de NASSAU, le Comte de WERD

fait entourer Erstein de fortifications. Le landgrave nomme Erstein « oppidum nostrum », notre ville fortifiée, une ville susceptible d'être dangereuse pour les Strasbourgeois.

Esquisse ayant servie à la conception de la fresque historique de la filature. (Archives municipales)

Soucieux de renforcer encore la défense, il fit amener l'eau de l'Ill depuis le « Steinsau ».par un fossé jusqu'aux pieds des murs de la cite, et cette eau repartait par un autre fossé, le « Schwallgraben » dans l'lll. Lors de ces gigantesques travaux, le lit de l'ancien fossé est approfondi, les murs renforcés et la « Pfaltz », appelée désormais « Kirschburg », englobée dans l'enceinte. Trois portes donnaient accès en ville, le « Obertor » (au début de l'actuelle rue du Gal de Gaulle) le « Niedertor » (près du restaurant zum Lamm) et le « Kirschburgertor » (dans l'actuelle rue du Gal de Gaulle au niveau du débouché de la rue du fossé). Les quartier « Dorf » et « Niederhein ou Niederflecken» étaient à l'extérieur des murs. Lors des travaux, un des bras de l'Ill, le « Muhlgraben », qui passe très près du Couvent, est élargi et les deux moulins « Mittelmuhle et Niedermuhle » sont certainement construits à cette occasion. Elles appartiennent au Landgraf en 1281.

 

(Suite)

Photo de Claude HEYM

 

Notre devise:

 

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

Pour nous trouver

 

 

Association

Le Vieil Erstein

Un rund um's Kanton

 

Adresse

1, Place de l'

Hôtel de Ville

67150 - Erstein

 

06 86 56 40 68

 

 

Association

pour la préservation

et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

.

Devenir membre

Vous souhaitez

devenir membre ?

C'est très simple : utilisez

notre formulaire de contact

pour obtenir davantage

d'informations. 

Nous serions ravis de pouvoir

vous souhaiter très bientôt

la bienvenue dans notre

association.

Nous vous attendons

avec impatience !

 

 

Ce site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

 

 

 

déja

visiteurs

 

 

 

 

Communiqués

 

L'Assemblée générale ordinaire de l'exercice 2016 a eu lieu le

17 Mars 2017

à 20hoo

à la Salle Hanfroest

(près du stade)

 

Nous avons un nouveau Président

Guy HANSEN

 

 

 

ooOoo

 

 

Participation aux

Journées Européennes du Patrimoine

les 16 et 17 Septembre 2017

à Erstein

 

 

ooOoo

 

 

 

L'association a le plaisir de vous révéler qu'au courant de l'année 2017 elle va éditer un livre qui fait suite et finalise notre exposition "Mémoires du mondre agricole  d'Erstein" de 2014.

 

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce projet et de la probable souscription qui va être annoncée et lancée lors de  notre AG.

 

La date de parution est prévue pour les journées du patrimoine

 

 

 

ooOoo

 

 

Projets de la

nouvelle équipe

 

 

Un projet d'exposition à l'Etapenstall est à l'étude pour la saison 2018-2019 Le thème serait en relation avec la conception de la maison à colombage

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de refonte de notre site internet est en cours de réflexion et débouchera sur une nouvelle proposition au courant  2018

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de permanence mensuelle est à l'étude dans le but de rendre notre équipe dirigeante plus proche de la base et, par la même, de créer une nouvelle synergie.

 

 

ooOoo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Stop limite

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Vieil Erstein - Ersteiner Flecken