Photo Claude HEYM
Photo Claude HEYM
 

.

(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

30.11.1630 Achat à Strasbourg d'un demi-

quintal de plomb, d'un quintal et 2 livres de mèches et de 75 livres de poudre.



01.09.1632  La politique de RICHELIEU

avait rapproché les Suédois des Français dans la lutte contre l' Empereur 3.000 Suédois traversent le Rhin et établissent leur camp entre Erstein et Fégersheim. Le lieutenant général, le Rhingrave Louis Otto occupe Erstein. Le bourg fut mis à feu et la moitié des maisons, détruites..

(Photo Wikipedia)

06.09.1634 Après leur défaite près de Nördlingen, les Suédois

quittent l'Alsace et ce sont les Français qui y entrent automne Les Impériaux (le régiment de cuirassiers de Nicolas MAUNTHART de NOYRELLE) reprennent le bourg et rasent les remparts.

 

28.01.1636 Les Français arrivent en Alsace

par le Sud. Le comte RAUTZAU occupe successivement Colmar et Sélestat et tombe à Erstein sur environ cent cavaliers impériaux qui prennent la fuite.



(Photo Wikipedia)

30.08.1643 Jean-Baptiste de

BUDES, comte de GUEBRIANT, maréchal de France et lieutenant général des armées du roi, qui opérait en Allemagne depuis 2 ans traverse le Rhin à Rhinau avec 3.000 hommes d'infanterie et autant de cavaliers et établit son quartier général à Erstein. Pour discréditer les Francais, les Suédois achetèrent tous les aliments dans la région. GUEBRIANT obligea ses soldats à rendre ce qu'ils avaient volé et ses troupes quittèrent l'Alsace.

 

1646 Un chroniqueur parle de 10 loups tués.

(Extrait de l'Histoire des Provinces de France: L'Alsace - Pierre Watrin et Franzl Wagner)

 .



Sous l’autorité du royaume de France (de 1649 à 1787)

.

1649 Le bourg compte encore 117 citoyens.

(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

22.02.1652  Le

Traité de Westphalie ne concernait pas le duc de Lorraine. Ce dernier poursuivait donc la guerre avec la France et c'est l'Alsace qui dut souffrir de cette lutte. Charles de LORRAINE avec sa garde de « diables vivants » tel qu'il les appelait s'emparent de la ville, tuèrent les habitants d'Erstein qui se défendaient, mirent des maisons en feu et volèrent ce qu'il était possible. A la fin des hostilités le bourg compte 96 maisons détruites.

 

De ces faits de pillage gratuit provient l'expression:

"Hüttet dich von den Lotthringer..."

" Garde-toi des Lorrains..."



(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

1655   Le bailli

François BACH poursuivit la reconstruction commencée par son prédécesseur. II établit le nouveau cadastre, met de l'ordre dans les archives et devient le premier « historien - chroniqueur » d'Erstein. Le volume écrit de sa main est une des plus belles pièces des archives d'Erstein. BACH mourut en 1680 et son fils de 22 ans prit la succession comme Bailli, mais également comme concubin de la seconde épouse de son père. A la naissance de Laurent, une action de justice est ouverte et le «père» disparaît.

1656  De grandes plantations de safran sont détruites par des

pluies persistantes.

 

1674-75 Le bourg a beaucoup à souffrir par le passage des

troupes durant la guerre de Turenne. Erstein fut occupée sans interruption par des troupes de passage tantôt impériales, tantôt françaises ; toutes venaient piller. La petite population était réduite à la misère absolue. On trouve de cette époque des inscriptions de naissance et de décès à Strasbourg, La Wantzenau, Sélestat et aussi à Missenheim, Ottenheim et Kurtzel en pays de Bade. Les citoyens aisés se réfugiaient ailleurs, y compris sur les îles du Rhin (à cause des exigences des troupes).

.

(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

08.01.1675   Dans la guerre entre TURENNE et le Grand

Électeur de Brandebourg les deux adversaires prennent leur quartier d'hivers. Par son attaque hivernale sur le flanc. TURENNE crée la surprise en prenant Turckheim. Le 8 janvier les Impériaux et les Brandebourgeois établissent un camp à Erstein. Une vive altercation oppose le Généralissime impérial BOURNONVILLE au général brandebourgeois DERFFLINGER. C'est à l'intervention personnelle du Grand Électeur que l'on doit qu'un duel fut évité.



(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

10.01 1675 Les

Allemands quittent Erstein et déjà des maraudeurs y pénètrent par le fossé de la ville, pillent et mettent le feu. Les Français étant de nouveau les maîtres en Alsace, le maréchal TURENNE décida de porter la guerre outre-Rhin. II fit construire un pont sur le Rhin à la hauteur d'Erstein (Gerstheim) en direction d'Ottenheim. (Ce pont fut à nouveau démonté le 22 juin après le passage des troupes). TURENNE sera tué le 27 juillet près de Sasbach.

1676   Une année des plus terribles pour le bourg. Les armées

françaises et impériales circulent sans arrêt Les récoltes sont détruites intentionnellement et LOUVOIS applique un impôt de guerre exorbitant.

 

1683   Erstein devient lieu d'étape pour les troupes entre

Strasbourg et Sélestat. Souvent les troupes étaient si nombreuses qu'elles étaient obligées de camper en dehors du bourg. La paix relative ne s'installera qu'après le traité d'Utrecht en 1714.. C'est dans ce contexte que fut construit à Erstein les écuries royales (remplacées par la suite par l'Etappenstall) qui devint par le même une ville étape. A partir de 1769, les troupes sont réparties et logées chez l'habitant du bourg, tandis que l'Ettapenstall abrite les chevaux et les bagages.

 

23.09.1684  François Théobald ROTHFUCHS prend la fonction

de premier bailli français à Erstein.

(extrait du Journal historique de l'Alsace - Henry Riegert 1978)

 

 

(Suite)

Photo de Claude HEYM

 

Notre devise:

 

Conserver le passé,

dans le présent,

pour pouvoir le transmettre

au futur

 

 

Pour nous trouver

 

 

Association

Le Vieil Erstein

Un rund um's Kanton

 

Adresse

1, Place de l'

Hôtel de Ville

67150 - Erstein

 

06 86 56 40 68

 

 

Association

pour la préservation

et la conservation

du patrimoine culturel

et traditionnel

d' Erstein

 

.

Devenir membre

Vous souhaitez

devenir membre ?

C'est très simple : utilisez

notre formulaire de contact

pour obtenir davantage

d'informations. 

Nous serions ravis de pouvoir

vous souhaiter très bientôt

la bienvenue dans notre

association.

Nous vous attendons

avec impatience !

 

 

Ce site a été créé le

1er novembre 2012

par son webmestre

et propriétaire

Jean Louis Eschbach

 

 

 

déja

visiteurs

 

 

 

 

Communiqués

 

L'Assemblée générale ordinaire de l'exercice 2016 a eu lieu le

17 Mars 2017

à 20hoo

à la Salle Hanfroest

(près du stade)

 

Nous avons un nouveau Président

Guy HANSEN

 

 

 

ooOoo

 

 

Participation aux

Journées Européennes du Patrimoine

les 16 et 17 Septembre 2017

à Erstein

 

 

ooOoo

 

 

 

L'association a le plaisir de vous révéler qu'au courant de l'année 2017 elle va éditer un livre qui fait suite et finalise notre exposition "Mémoires du mondre agricole  d'Erstein" de 2014.

 

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce projet et de la probable souscription qui va être annoncée et lancée lors de  notre AG.

 

La date de parution est prévue pour les journées du patrimoine

 

 

 

ooOoo

 

 

Projets de la

nouvelle équipe

 

 

Un projet d'exposition à l'Etapenstall est à l'étude pour la saison 2018-2019 Le thème serait en relation avec la conception de la maison à colombage

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de refonte de notre site internet est en cours de réflexion et débouchera sur une nouvelle proposition au courant  2018

 

 

ooOoo

 

 

Un projet de permanence mensuelle est à l'étude dans le but de rendre notre équipe dirigeante plus proche de la base et, par la même, de créer une nouvelle synergie.

 

 

ooOoo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Stop limite

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Vieil Erstein - Ersteiner Flecken